Publié dans Me Myself and I

Retrospective 2008-2018

Coucou tout le monde ! 

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. J’ai 28 ans mais c’est bien le premier anniversaire doux-amer que je fête. Il y a beaucoup de choses dont je ne parle jamais mais j’ai décidé aujourd’hui de m’ouvrir un peu plus. J’ai envie de faire un article un peu rétrospectif sur ces dix dernières années.

tumblr_m6q74mYHbY1rzf09so1_500.jpg

Je ne suis jamais restée seule très longtemps ces dernières années mais aujourd’hui, je rentre dans une phase de ma vie qui rend ma relation sérieuse, solide et pour moi, éternelle. L’éternité n’existe en rien mais c’est l’espoir et les projets d’avenir qui me font dire ça. Je suis plus mature aussi ( enfin, je crois ) et j’envisage très sérieusement des choses aujourd’hui que j’évoquais vaguement hier. Devenir propriétaire puis maman sont des envies bien plus réelles en ce moment. J’ai trouvé la personne avec qui passer ma vie et j’en suis très heureuse. C’est un point rassurant de ma vie dont je me préoccupe peu. J’entretiens cette relation évidemment mais je vois autour de moi que ce n’est pas forcément quelque chose de banale. Les garçons ne sont plus assez sérieux pour s’engager et les filles sont bien trop chiantes pour regarder leur propre caractère. Bien sûr, j’exagère la chose mais c’est ce que je vois et ressens. Je me trouve donc assez chanceuse depuis plus de quatre ans. Je trouve que de ce côté-là, ma vie d’adulte commence enfin.

tumblr_static_tumblr_static_12wk17adi1sg8oo8844owwggc_640.jpg

J’ai du repasser mon bac une seconde fois pour entamer des études littéraires par la suite. Je ne pensais pas qu’en sortant du cursus scolaire, trouver un emploi serait aussi difficile. Ceux qui râlent et ne font plus rien au boulot restent mais ceux qui s’investissent et veulent bosser sont délaissés. Dans un monde où tout pourrait être plus simple, la hiérarchie nous met des bâtons dans les roues comme pour nous décourager. Chaque structure se présente comme une secte où chacun doit faire ses preuves sur un ring. Et pourquoi ? Pour 1100€ par mois, 35h par semaine et 5 semaines de congés payés. Mais la réalité est tellement différente. Il y a ceux qui gagneront toujours plus et ceux qui gagneront toujours moins. Plutôt 800€ par mois pour 20h semaine et 5 semaines de congés déjà payés dans ton salaire de misère. Soit. Mais il y a moyen d’augmenter tout ça par des formations : 600€, 670€, 5000€, 7000€ selon ton bon vouloir. Les aides ? Quasi inexistantes ou alors d’une misère sans nom. En espérant que ces diplômes permettent de trouver un meilleur emploi. Tout cela est bien triste. J’ai tellement envie de travailler en faisant ce qui me plaît. C’est le cas aujourd’hui mais si on était payés au mérite, je serais richissime. Alors j’avance petit à petit pour trouver ma place et espère que dans deux ans, ce sera le cas.

2014%2F09%2F19%2Faf%2Ffriends1.3b78a.jpg

Je ne dis pas que je suis plus mâture qu’avant parce que je suis passionnée par des choses que j’aimais également il y a dix ans. Seulement, sur tous ceux que je connais, je ne connais que deux personnes qui sont  » adultes  » dans leurs démarches et dans leur façon de voir l’avenir. Les autres n’ont pas changé et parfois, cela me rassure. Je retrouve ce que j’ai quitté en déménageant. D’autres fois, je me dis que cela ne m’intéresse plus car nous ne sommes plus ce que nous étions. J’ai pu également rencontrer d’autres personnes qui m’ont fait prendre conscience de ce que j’étais, bien plus vite en quelques mois, qu’en plusieurs années. Du coup, aujourd’hui, je suis un mélange des deux. J’ai à la fois 18 et 28 ans dans la même soirée. C’est ce qui fait que je suis moi. Ce qui fait que je peux à la fois me permettre de vriller dans mon adolescence et de revenir à un sujet sérieux. Ma famille que j’ai choisi à Paris me manque mais aujourd’hui, j’ai rencontré des gens qui comptent aussi aujourd’hui pour moi et que j’ai envie d’apprendre à connaître chaque jour. Seulement, là, où les gens se confiaient tout le temps dans une région sans barrière, ici, je tâte. J’ai l’impression que les aveux et confessions se font moins rapidement. Je l’accepte mais ma curiosité ( non malsaine ) a du mal à s’y faire parfois. C’est de la simple gentillesse qui a envie d’apprendre à connaître mais le temps fait son oeuvre. En tout cas, j’ai enfin trouvé un cercle qui me convient.

959460_1330016647371_full.jpg

Je ne dis pas que je haïs ma vie de famille aujourd’hui. J’ai besoin de me ressourcer chez mes parents deux fois dans le mois au moins mais tout a changé. Je dois pleurer au moins une fois dans le mois en pensant à mes grands-parents. Comment peut-on nous retirer en moins de trois ans, deux êtres chers qui étaient tout pour moi. Ma grand-mère était ma mère, littéralement. Encore aujourd’hui, c’est ma référence en tout. Qu’aurait-elle fait à ma place ? Comment aurait-elle réagi à ce moment-là ? Elle m’accompagne dans tout mes choix et décisions. Le plus dur aujourd’hui, c’est la perte de mon grand-père. Très peu de gens le savent parce que finalement, très peu de gens s’intéressent à vous, c’est affolant mais c’est le monde dans lequel on vit aujourd’hui. J’ai l’impression d’avoir perdu mon enfance en même temps que le chef de famille. Je devrais et je me dois d’écrire à leur mémoire. Cela me paraît important parce que, qui le fera après moi ?

large.jpg

Je me suis calmée depuis que je suis ici. Je n’ai plus forcément les mêmes priorités dans la vie donc mes passions sont atténuées. Evidemment, personne et je dis bien PERSONNE ne m’enlèvera Disney ou Harry Potter de ma vie. Cela me suivra jusqu’à la fin. Ce sont des univers qui me font un bien fou. Je me suis ouverte à d’autres choses tout en aimant les mêmes depuis dix ans. Mes lectures n’ont pas changé et je ne vais pas me mettre à lire plus de classiques, sous prétexte que je suis adulte. Oui, pour moi, avoir 28 ans, c’est rentrer dans le monde adulte, pas 18. J’écris toujours. Moins dans mon journal car je suis heureuse. J’ai toujours envie de maintenir le blog. Je dessine moins, par faute de temps. Je joue moins, par faute de temps. Je profite d’autres choses et j’en suis heureuse.

tumblr_static_tumblr_static_6ze1fhac2tk4w8ogs0c40g0ss_640.png

Oui, je peux le dire, je suis heureuse malgré les personnes qui me manquent. Malgré un monde adulte qui s’écroule et qui me rebute encore un peu. Malgré les chances que l’on  ne nous donne pas mais qu’il faut saisir finalement. Je suis bien entourée et j’avance petit à petit. La jalousie et l’envie s’effacent peu à peu parce que je me rends compte que vouloir la vie des autres n’est pas un but. La mienne me suffit amplement avec ses joies et ses peines. Je ne dois rien à personne et je le vis très bien comme ça. Il faut grandir et avancer. Ce fut difficile au début mais cela va beaucoup mieux et la vie est ce qu’elle est et je la prends telle qu’elle m’est offerte.  Bon, je l’améliore à ma façon et elle n’en est que plus belle chaque jour.

Publicités

Auteur :

Lire, écrire, dessiner, geeker mais surtout partager tout ça avec vous !

7 commentaires sur « Retrospective 2008-2018 »

  1. Comment commenter après de telles confidences ? Et, pourtant écrire ce type de billet est un peu comme une demande sous-jacente…tout d’abord, 🎂🎈🎉🎁!
    Après, que dire ? Qu’il faut du courage pour chaque jour se lever et vivre sa vie mais qu’il faut beaucoup de sagesse pour reconnaître que c’est difficile ! Est-ce la devenir adulte ! Je le pense un peu loin de la « pensée magique  » de l’enfance où d’ un coup de baguette, tout deviendrait possible ??? Mais, à tout cela, il faut ajouter une bonne dose d’amour, d’une grand-mère, même si elle n’est plus, son amour est vivant, de l’Amour, puisqu’il est tout près et de l’air du temps, etc… Après qu’est l’adulte sinon l’enfant qu’on a été ! Merci pour ce billet et surtout bon anniversaire🎶

    Aimé par 1 personne


  2. Un très bel article !! Je comprends ton ressenti, à presque 25 ans je ne me considère toujours pas comme une adulte au vu de ma situation, les gens autour de moi évoluent (trop vite pour certains), font des projets et j'ai l'impression de ramer. Quand on me demande "à quand le mariage, à quand le bébé ?", j'ai envie de le dire "mais laissez-moi tranquille, j'ai encore 5 ans dans ma tête". J'ai bien conscience qu'il faut que j'avance à mon rythme. Tout vient à point à qui sait attendre haha.

    Aimé par 1 personne

  3. JOyeux anniversaire 🙂
    Je te comprend, j’ai beau avoir 30 ans et être heureuse dans ma vie d’adulte et mes choix. Beaucoup de choses m’ont déçue, surtout mon entourage, j’ai moins d’amis qu’avant, les gens qui n’aiment pas les enfants ou qui n’en ont pas ont disparu par exemple. Ma fille a fait le tri pour moi ^^ Seuls les meilleurs restent.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s